Sunday

Aujourd’hui je dois aller chercher la robe que j’ai fait faire au Fabric Market. J’émerge un peu tard mais je suis très motivée. Je saute donc dans un taxi et prononce fièrement (en chinois) les noms des deux rues au croisement desquelles se trouve le marché. Mais ce que je ne sais pas encore c’est qu’il y a deux Fabric Markets a Shanghai. Bien sûr j’arrive au mauvais, je m’arrête, ne reconnais rien, panique un instant puis je reprends mon calme et fais le Magic Number. Qu’est-ce que c’est que ça ? Comme son nom l’indique c’est un numéro magique, il en existe deux : un par texto et un par appel. On envoie le nom de la ou on veut aller et le Magic Number nous renvoie l’adresse en chinois pour le taxi. Génial non ? Après un coup de Magic Number et un taxi, je me retrouve au bon endroit. Ma robe à l’air top. Je demande (avec les mains) ou je peux l’essayer et trois femmes arrivent pour me tenir un tissus opaque en guise de cabine d’essayage, j’hésite une seconde et me dis : « au pire tu es en culotte en plein milieu d’un marché au tissus avec que des chinois, éclatés de rire car c’est drôle de voir une occidentale en sous-vêtements » rien de grave. Malheureusement elle est trop grande, je retourne donc me changer dans ma cabine supersonique et la laisse pour des retouches.

Mes parents, eux, ont avancé avant que je me réveille et sont au marché des antiquaires, juste à côté. Pour y accéder il faut traverser de petites rues typiques avec aucun occidental. J’aperçois encore les nouilles transparentes mais je viens de petit déjeuner. Je passe devant plein de petites boutiques qui m’intriguent et je finis par rentrer dans l’une d’entre elles. Il y a plusieurs portiques avec des vêtements et d’autres vêtements au mur. Je vois deux jolies choses et négocie le prix : je repars avec une jupe à 80rmb et une blouse en soie verte à 70rmb. Contente de mes achats je rejoins mes parents qui ont achetés des objets quelque peu différents : des statuettes. Elles sont superbes, seul hic, il faudra aller les chercher au Havre mais tant pis. Je sympathise avec la fille de la vendeuse qui a le même âge que moi et étudie à l’Université de Shanghai l’anglais, les maths, le chinois et la musique. Je prends son mail, au cas où elle ait envie de venir en France, j’ai donc une copine chinoise !

Il est bientôt 16h et nous commençons à avoir faim, nous allons donc dans un nouveau quartier : les Cool Docks. A côté des restaus et d’une grosse fontaine, une plage a été installée. Mais rien à voir avec Paris Plage : ici l’ambiance est sympa, assez occidentale quand même, on peut boire un verre, jouer au beach-volley ou simplement bronzer si le temps s’y prête et aujourd’hui c’est le cas. Faute de maillots de bains et trop affamés pour jouer au volley nous quittons la plage pour un restaurant en rooftop avec une très belle vue sur le Bund.

Ce soir c’est soirée Hot-Pot (fondue chinoise). Le concept : un bouillon est en ébullition sur une plaque chauffante devant vous, à votre gauche des instruments étranges sont sensés vous servir pour récupérer les différents aliments dans le bouillon et à droite, sur des plats superposés vous choisissez ce que vous voulez faire cuire. Le serveur vous explique minutieusement que la viande c’est « one minute, one minute » et les légumes « no, not ready ». Finalement c’est très bon et assez ludique, seul inconvénient : comme toute votre attention est prise, vous ne parlez pas beaucoup et après vous avez sommeil, vraiment sommeil…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s